Voyager en Malaisie pour découvrir la quintessence de sa gastronomie

Localisée dans la partie sud-est du continent asiatique, la Malaisie est une destination qui attire des milliers de globe-trotters. Cette contrée possède un patrimoine culturel riche et des sites naturels dignes d’intérêt qui ne cesse de séduire les touristes en quête de se dépayser en famille, en couple ou entre amis. Parmi les merveilles à découvrir à l’occasion d’un circuit en Malaisie, l’art de la table de ce magnifique pays constitue une bonne raison de s’y rendre. Il est en quelque sorte issu de la fusion d’influences locales, javanaises, chinoises et indiennes, auxquelles s’ajoutent les pratiques des groupes ethniques de la nation. Il convient également de noter que la cuisine malaisienne a rapport avec celles des expatriés, des migrants et surtout des colons britanniques, portugais et hollandais. En ce qui concerne les épices et les condiments, le piment est un élément essentiel. Les habitants en utilisent de toutes tailles, couleurs et formes. On peut aussi citer le belacan, une pâte de crevettes séchée. La noix de coco, la sauce soja, la feuille de pandanus et le tofu sont pareillement des composants incontournables des recettes malaises.

Les ingrédients de base de la cuisine malaisienne

Un circuit en Malaisie donne aux aventuriers l’occasion de se délecter de nombreuses spécialités typiques du pays. Ils constateront que quelques ingrédients sont souvent présents dans la préparation des mets locaux. Le riz est, par exemple, un composant de base de la gastronomie nationale. Tout au long de leur voyage, les plus fins gourmets pourront savourer du congee sur l’ensemble du territoire. Il s’agit d’une bouillie de riz populaire, prise habituellement pour le petit déjeuner ou encore pour un diner tardif. Par ailleurs, les nouilles constituent un autre accompagnement essentiel. Parmi les plus appréciées des habitants, les bihun et le mi suah sont à absolument déguster. Il y a aussi le pain qui représente un élément courant pour la société locale. Malgré que la contrée ne produit pas de blé et importe tout ce qui en contient, on y trouve pas mal de pains occidentaux ou indiens, faits à partir de blé, à l’instar du roti canai. Mis à part tout cela, les volailles, les poissons, les fruits de mer, le bœuf ainsi que les légumes font partie intégrante de la cuisine malaise.

Quelques mets typiques de la Malaisie à découvrir

Pendant leurs circuits en Malaisie, les plus fins gourmets seront conviés à rejoindre les restaurants locaux afin de déguster quelques spécialités typiques du pays. Entre autres mets à absolument découvrir, l’ikanbakar est à se délecter. C’est un plat de poisson grillé au charbon de bois ou au barbecue. Il est généralement enduit d’une sauce sambal et parfois accompagné d’air asam. Ce dernier est une sorte de condiment fait à partir de la pâte de crevette, des piments, du jus de tamarin et d’oignons. En outre, les routards pourront savourer le nasilemak, un délice traditionnel indo-malais. Cette préparation est accommodée avec du riz cuit à la vapeur, des feuilles de pandanus et du lait de coco. Elle est souvent servie avec des cacahuètes, des légumes marinés, des anchois séchés, du liseron d’eau et des rondelles de concombre.

Auteur de l’article : Nanabio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *