Voyage écologique à travers le parc national du Canada Jasper

Niché dans les Rocheuses canadiennes, dans la province d’Alberta, le parc national de Jasper figure parmi les incontournables à visiter au Canada. Des glaciers aux neiges éternelles, des cascades, des sources d’eau chaude notamment Miette Hot Springs, des lacs aux milles couleurs, de majestueuses montagnes, une faune exceptionnelle… ce parc dévoile la nature canadienne dans tous ces états. D’ailleurs, il se prête parfaitement à un voyage écologique. Les amoureux de la nature et de paysages d’une grande beauté y trouveront leur bonheur.

Présentation du parc national de Jasper

Une visite de ce parc national est une promesse d’être au cœur d’une nature pure et préservée, loin des grandes agglomérations canadiennes. Établi le 14 septembre 1907 en tant que parc forestier, le parc national de Jasper a obtenu son statut de parc national dans les années 30. C’est l’un des plus vastes parcs nationaux du pays. En effet, il s’étend sur un immense territoire de 11 000 km² à peu près.

En 1984, le parc a été reconnu patrimoine mondial de l’UNESCO avec d’autres parcs des Rocheuses. Il doit sa renommée aux paysages typiques de montagnes, constitués de sommets enneigés, de glaciers, de lacs d’un bleu turquoise où le ciel se reflète, de canyons, de grottes calcaires, de cascades et même de fossiles trouvés dans le parc. Le parc national de Jasper englobe de même de rivières telles que Saskatchewan, Columbia et Athabasca qui sont parfois coupées de chutes d’eau époustouflantes.

À part cela, le parc présente une grande variété d’animaux, dont le wapiti, le caribou, le cerf-mulet, le cerf de Virginie, le porc-épic et beaucoup d’autres encore. Aussi, il donne refuge à quelques espèces d’oiseaux comme les aigles, le Grand-duc d’Amérique, etc. Les amateurs de vie sauvage et d’aventures qui décident de partir au Canada pour visiter ce parc ne seront pas déçus. En sus, il donne la possibilité de se rapprocher de la nature en dormant dans sa propre tente ou bien dans un chalet-tente. Avec son incroyable environnement, c’est un pur bonheur de faire du camping dans le parc national de Jasper, surtout en été.

Les différents règlements à savoir sur le parc national de Jasper

En premier lieu, il faut savoir que les parcs nationaux sont des lieux surprenants et uniques en leur genre. Afin de les protéger, des règlements ont été mis en place. Les gardes du parc sont donc les premiers responsables de la protection du parc et du maintien de l’ordre. Ceux-ci assurent l’application de la loi sur les parcs nationaux du Canada ainsi que le respect du Code criminel avec la réglementation de l’alcool et la sécurité routière.

De ce fait, les visiteurs qui enfreignent la loi du parc sont passibles de contravention, d’expulsion ou encore d’arrestation dans les cas les plus graves. Puis, ceux qui commettent des infractions comme la pollution, l’endommagement de la végétation ou encore le braconnage peuvent payer une amende allant jusqu’à 250 000 $ canadiens.

Les activités à faire à Jasper lors d’un circuit au Canada

La particularité de ce parc réside dans la multitude d’activités à faire. Les explorateurs auront effectivement de quoi s’occuper durant leur séjour dans le parc national de Jasper. Plusieurs sentiers de randonnée pédestre à cheval et à vélo ainsi que les rivières tourmentées s’offrent aux aventuriers. L’Icefield Parkway par exemple donne un superbe aperçu du site. Longue de près de 230 kilomètres, entre le lac Louse et Jasper, l’Icefield Parkway est l’une des routes les plus spectaculaires de la planète. Elle permet d’accéder à certains paysages montagneux les plus somptueux au monde.

Ensuite, les plus beaux endroits du parc incluent également le champ de glace Columbia. En vérité, il s’agit d’un vestige d’une épaisse masse de glace qui recouvrait à une époque les sommets de l’Ouest canadien. Un centre d’interprétation se trouve sur place pour avoir plus d’informations sur les glaciers. Les randonneurs pourront partir à la conquête du célèbre glacier Athabasca. En addition, il est accessible à pied ou bien en bus à chenille.

En passant par le fabuleux lac Peyto aux eaux turquoise, les explorateurs pourront admirer les chutes d’Athabasca qui tombent d’une hauteur de 25 mètres à peu près. Pour que la visite du parc soit complète, il faut absolument faire un arrêt au lac Maligne avec son décor de sommets enneigés à couper le souffle. Pour une pause réconfortante, il n’y a rien de mieux que de se ressourcer dans les sources thermales de Miette Hot Springs. Quelle que soit la saison, le parc possède de nombreux atouts pour satisfaire les besoins et envies de chacun.

 

Auteur de l’article : Nanabio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *