Un docteur russe présente une délicieuse recette qui réduit le cholestérol et prévient le cancer

Les maladies cardiaques font partie des principales causes de mortalité dans le monde. Elles sont souvent causées par certaines anomalies cardiaques, un mode de vie malsain ou par d’autres pathologies qui affaiblissent le cœur et entravent son bon fonctionnement comme l’hypertension ou l’hypercholestérolémie. Protéger son cœur est donc essentiel pour maintenir ses fonctions et celles du corps. Voici une recette très simple à préparer pour renforcer le cœur et prévenir le cancer !

Préserver sa santé cardiaque pour prévenir les maladies cardiovasculaires implique un mode de vie sain. Ceci se traduit par une activité physique régulière, qui protège les artères coronaires, ainsi qu’une alimentation saine et équilibrée qui aide à réduire le taux de cholestérol sanguin, qui en excès peut entraîner des maladies cardiovasculaires.

Nous vous proposons ci-après une recette de Sergei Botkine, célèbre médecin Russe, une recette facile qui permet de réduire le cholestérol, protéger le cœur et prévenir le cancer !

Recette

Ingrédients :

  • 2 champignons
  • 1/2 tasse de feuilles de chou frais
  • 1 cuillère à soupe de miel de tilleul

Préparation :

Lavez les champignons soigneusement, puis coupez-les en petits morceaux. Ensuite, placez-les dans un bol et ajoutez les feuilles de chou râpées et le miel. Mélangez bien et consommez chaque matin avant le petit déjeuner.

Bienfaits des ingrédients :

Le miel de tilleul :

Connu pour son goût distinct, un peu amer, et sa couleur jaune, le miel de tilleul est une mine de bienfaits. Cet ingrédient possède des propriétés apaisantes, parce qu’il contient du farsénol, un composant à l’action sédative.. Il est ainsi largement utilisé pour réduire l’insomnie.

Riche en vitamines, minéraux et en oligo-éléments (potassium, calcium, manganèse…), le miel de tilleul est aussi une excellente source d’antioxydants. En effet, cet ingrédient renferme d’importantes quantités de flavonoïdes, lesquels luttent contre les effets des radicaux libres, pouvant causer différentes maladies dont le cancer.

Mais pas que ! La teneur en antioxydants du miel aide également à ralentir l’oxydation du mauvais cholestérol, permettant ainsi de protéger la santé cardiaque. Ces faits ont été corroborés par une étude publiée dans le Journal of Agriculture & Food Chemistry.

Les chercheurs ont pris des échantillons de sang humain et y ont ajouté du miel pour vérifier son action sur le mauvais cholestérol, tout en simulant son oxydation. Les résultats de l’étude ont démontré que le miel a permis de ralentir le développement de diènes conjugués qui peuvent éventuellement causer des problèmes cardiovasculaires.

Les champignons :

Il existe plusieurs espèces de champignons, qui possèdent chacune ses propres qualités culinaires, mais dont les valeurs nutritionnelles sont toutes très intéressantes.

En effet, les champignons représentent une excellente source de protéines pour les végétariens. Ils renferment en réalité plus de protéines que la plupart des légumes. Les champignons sont aussi très riches en nutriments, notamment en vitamines B2, B3, B5, D, fer et zinc entre autres.

Par ailleurs, cet aliment contient beaucoup d’antioxydants. Selon des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, l’effet antioxydant des champignons est dû aux polyphénols qu’ils contiennent et à l’ergothionéine, un acide animé produit par cet aliment. Ainsi, la consommation régulière des champignons garantit un bon apport en antioxydants, des substances qui aident à prévenir le cancer et les maladies cardiovasculaires.

En outre, les champignons ont aussi la capacité de réduire le cholestérol, protégeant ainsi le cœur.

Le chou :

Farcis, en salade, cuits… les choux, qui se présentent sous différentes variétés peuvent être consommés de plusieurs manières.

Ce légume est très prisé pour sa valeur culinaire et gustative, mais sa valeur nutritionnelle n’est pas moins intéressante. En effet, les choux sont très riches en nutriments plus précisément en fer en vitamines K, B1, B6, et C.

Les choux contiennent également beaucoup d’antioxydants, lesquels protègent les cellules du corps contre les dommages causés par les radicaux libres, impliqués dans la survenue de différents types de cancer. Selon une étude menée in vitro, les substances phénoliques du chou ont présenté une grande capacité à réduire le développement des cellules cancéreuses.

Par ailleurs, ce légume crucifère possède une haute teneur en fibres, notamment solubles. Rappelons que ce type de fibres alimentaires qui se transforment en matière visqueuse au contact de l’eau, permet de capturer le cholestérol et d’en évacuer une partie dans les selles. Selon les professionnels de la santé, 3 g de fibres solubles, permettrait de diminuer le taux de cholestérol dans le sang de 10% environ.

Contenant 2, 5 g de fibres/ 100 g, dont 40% sont solubles, le chou est un aliment de choix pour baisser le cholestérol et protéger son cœur.

Source : https://www.santeplusmag.com

Auteur de l’article : Nanabio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *