L’engrais naturel : meilleur et plus efficace

L’engrais naturel revient en force dans les jardins et ce n’est pas par hasard! Si ses avantages écologiques sont relativement reconnus, il est intéressant de montrer que son efficacité est également supérieure.

L’engrais chimique

Assez rapidement, les scientifiques ont découvert à travers leurs expérimentations que les plantes se nourrissent d’éléments chimiques simples. Ils ont donc déterminé les éléments les plus importants pour le développement des plantes: l’azote (N), phosphore (P), potassium (K), suivi par le calcium (Ca), magnésium (Mg), souffre (S) et d’autres éléments en quantités moindres.

De ce constat, ils en ont conclu à tort qu’apporter ces éléments sous forme de nitrates, phosphates, et potasses sous forme soluble, remplacerait avantageusement le fumier.

Ils furent massivement promus par les industries chimiques,charbonnières et pétrolifères auprès des agriculteurs, qui finirent par l’adopter, puis conquis également les jardiniers.

Toutefois les engrais chimiques présentent de nombreuses limites :

  • Ils contiennent des sels qui sont nocifs en cas de mauvais dosage
  • Leurs applications régulières demandent beaucoup d’eau.
  • Ils provoquent une croissance rapide, mais déséquilibrée, ce qui augmente les risques de maladies
  • Leur manque de diversité d’éléments provoque parfois des carences, et donc un développement non harmonieux.
  • Ils peuvent provoquer une croissance qui n’est pas en adéquation avec les conditions météorologiques
  • Ils détruisent les micro-organismes qui font la vie du sol, ce qui entraîne à la fois une dépendance aux produits
  • Chimiques, car un sol mort n’est plus capable de nourrir les cultures, et l’érosion du sol.
  • Une partie de l’engrais n’est pas assimilée par les plantes et pollue les nappes phréatiques.

 

La culture en structures fermées (pots, jardinières, etc…) et l’hydroponie, qui sont des cultures artificielles, sont les seules situations ou les engrais chimiques ont un clair avantage de praticité, et beaucoup moins de limites.

L’engrais naturel

Utilisé depuis les débuts de l’agriculture, l’engrais naturel a longtemps impliqué la pratique de la polyculture pour les agriculteurs, ce qui permettait une autonomie de travail et financière. Maintenant que la monoculture chimique et mécanique révèle être un échec social, sanitaire et écologique, l’engrais naturel fait son retour dans les exploitations et les jardins.

Les avantages des engrais et amendements naturels :

  • Maintiennent un développement équilibré et sain de la plante
  • Ils stimulent le développement des micro-organismes qui permettent de rendre les éléments organiques assimilables par les plantes.
  • Ils améliorent directement et indirectement (en stimulant les micro-organismes) la structure du sol.
  • Ils libèrent leurs éléments chimiques plus progressivement, ce qui permet de limiter les apports
  • Par la plus grande richesse de ses éléments et par la non-destruction des micro-organismes du sol, le goût des récoltes est considérablement amélioré
  • Ils attireront les auxiliaires du jardin, par exemple les vers de terre, qui à leur tour, amélioreront le sol.
  • La marge d’erreur pour le surdosage est beaucoup plus grande, ce qui est confortable pour des jardiniers débutants.

 

Les engrais chimiques semblent aujourd’hui être utilisés plus en appoint pour son effet « coup de fouet » par les jardiniers, avec pour but un résultat immédiat. Plus l’amendement du sol avec de l’engrais bio sera pratiqué, moins il y aura besoin d’engrais chimique, car si elle n’est pas perturbée la nature se suffit à elle-même.

Source : http://www.lepotiblog.com

Auteur de l’article : Nanabio

2 commentaires sur “L’engrais naturel : meilleur et plus efficace

    Hervé Leroux

    (19 juillet 2017 - 8 h 52 min)

    Bel article ! c’est sur qu’il vaut mieux privilégier un enrichissement naturel et dépourvu de toutes saloperies chimiques! La terre et nos enfants nous le rendront bien 😉

    Monique

    (19 juillet 2017 - 8 h 53 min)

    100% d’accord avec toi Hervé ! chez moi rien n’est chimique dans mon jardin et dans mon potager …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *