Élément d’œnologie, qu’est-ce que le tanin ?

Dans cet univers très secret, aux vocabulaires particulièrement démonstratifs et où finesse et volupté sont de rigueur, le monde œnologique est un domaine qui ne cessera de surprendre les amateurs de vin. Dans le cadre d’un apprentissage sur les termes, les saveurs et tout ce qui concerne l’univers du vin, connaître et reconnaître le tanin est un point essentiel pour décrire le type de vin.

Que sont les tanins ?

Le tanin est un élément essentiel dans le vin. On le retrouve généralement dans le vin rouge. En effet, le tanin est moins présent dans les autres vins. Autrement dit, on parle de tanin seulement sur les vins rouges. Pour définir précisément la qualité d’un vin rouge, sa particularité se porte sur trois éléments fondamentaux à savoir son onctuosité qui est liée à l’alcool, son acidité et les tanins. D’une manière générale, le tanin est pour le vin rouge ce qu’est l’acidité pour le vin blanc. Pour définir un bon vin, la qualité du tanin est primordiale du fait qu’il assure au vin la qualité de son ossature, de sa structure et de sa charpente dans le jargon œnologique.

Les tanins, la force d’un vin

Comme cité précédemment, le tanin est pour le vin un élément fondamental qui va garantir sa qualité. Dans un premier temps, le tanin donne au vin sa couleur rouge, c’est pourquoi il est plus présent dans ce type de vin. Il est toutefois important de préciser que ce n’est pas qu’il n’est pas présent dans le vin blanc, mais qu’il l’est moins. Le tanin est particulièrement présent dans la peau du raisin.

La qualité du tanin va généralement dépendre du cépage. En effet, la concentration des tanins dépendra de l’épaisseur de la peau des raisins. Afin d’avoir un vin dans lequel les tanins sont plus présents, une fois la presse des baies réalisée, la fermentation se fera avec la peau. La durée de cette fermentation dépendra du vigneron, du style de vin qu’il souhaite produire et de la couleur qu’il souhaite donner à son vin.

Les tanins de raisin jouent également un rôle primordial sur la garde du vin. Tout se joue encore une fois sur la durée de macération avec la peau des raisins afin de faire ressortir les tanins. Le vigneron pourra, en effet, laisser macérer plus longtemps s’il compte produire un vin de garde qui pourra vieillir efficacement ou opter pour une macération plus brève pour produire un vin jeune qui soit facile à boire.

Auteur de l’article : Nanabio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *