Découverte des arts et cultures au Japon

Pour les passionnés d’histoire, d’architecture, d’art et de culture, le Japon représente la destination idéale ! Contes et légendes, geishas et samouraïs, temples, musées, art culinaire, traditions millénaires, l’archipel nippon reste l’un des creusets de l’art et de la culture. Toutefois, le pays oscille toujours entre histoire et modernité. Des mangas et dernières technologies d’Akihabara à Tokyo aux îles musées, spectacle unique au monde, le pays étonne, fascine… Découvrez ce patrimoine exceptionnel lors de votre voyage au Japon, les petites îles de Naoshima, Teshima et Inujima, dans la mer intérieure, devenues les écrins de collections d’art contemporain uniques au monde, pour un incroyable parcours artistique à ciel ouvert…

Au cours des dernières décennies, l’influence mondiale du Japon n’a fait que croître, alors que les gens du monde entier s’intéressent de plus en plus à tout ce qui est japonais, des jeux vidéo et de la cuisine à la mode. Ces aspects ne représentent cependant qu’une fraction d’une culture infiniment riche, et parfois d’une complexité déconcertante. Les voyageurs au Japon apprennent bientôt que c’est loin des lumières vives, des rues animées et des gratte-ciels des grandes villes que l’on peut trouver une appréciation plus profonde, et plus significative de la culture japonaise. Une façon de le faire est à travers l’une des formes d’art les plus pittoresques et les plus subtiles du Japon : le bonsaï

Le bonsaï une forme d’art subtile au Japon

Né en Chine, il y a une quinzaine de siècles, puis introduite au Japon par des moines bouddhistes, le bonsaï signifie « plante dans un pot » et la forme d’art consiste à élever des arbres vivants, souvent sur une période de plusieurs d’années. Bien qu’ils soient petits, les bonsaïs ne sont pas différents des arbres que nous voyons autour de nous, ce ne sont pas des espèces en miniatures. Ce sont plutôt de petites branches d’arbres, soigneusement choisies, taillées et cultivées de sorte qu’elles ressemblent à des versions plus petites de leurs propres espèces.

Il existe de nombreux styles de bonsaï tels que le style balai, un tronc conique surmonté d’une zone de feuillage symétrique, style en cascade. Durant votre séjour au Japon, vous tirerez satisfaction et enrichissement d’une activité de loisir d’accès facile et pas forcément coûteuse. Ils représentent aujourd’hui une distraction très prisée en Occident. Faisant appel à la sensibilité et au sens, mais aussi à la patience, car les plus beaux spécimens sont le fruit d’un travail de longue haleine, l’art du bonsaï demande des soins simple, mais quotidiens, qu’il est nécessaire de bien connaître.

Les origines et l’évolution de l’ikebana au japon

L’ikebana constitue une forme raffinée d’arrangement floral dont l’origine remonte au VIIe siècle, l’époque où fut introduite au Japon la coutume, venue de Chine par la Corée. La maîtrise de l’ikebana jouait un rôle essentiel dans l’éducation artistique et la culture des jeunes filles japonaises. Durant vos voyages au Japon, vous trouverez de nombreuses écoles, dont les plus populaires sont Ikenobo, Sogetsu et Ohara. À savoir, l’art séculaire de l’arrangement floral japonais, l’ikebana tire son origine de l’offrande de fleurs dans les temples bouddhistes. Il suit des règles dictées par une symbolique très précise en relation avec la nature. Tiges, feuilles, vase, fleurs, tous les éléments sont mise en valeur.

Auteur de l’article : Nanabio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *